aller à la recherche
aller au contenu

Le bel été solidaire
Réouverture des parcs : préservons la biodiversité !

Suite à la réouverture des parcs, soyez toujours plus respectueux et soucieux des milieux et de leur biodiversité !

Après une phase d’ouverture expérimentale du parc départemental Georges Valbon, l’ensemble des espaces verts départementaux a ré-ouvert samedi 30 mai, après deux mois et demi de fermeture et nous sommes très heureux de pouvoir vous accueillir de nouveau au sein des parcs départementaux.

Un confinement réussi pour la biodiversité

Si les parcs accueillaient déjà une biodiversité riche, le confinement et en conséquence la fermeture au public, a permis à la biodiversité de s’exprimer plus spontanément. Avec une perturbation quasi nulle, la faune et la flore se sont appropriées ou réappropriées de nouveaux espaces pour nidifier ou se nourrir.

S’il s’agit d’une bonne nouvelle, attention toutefois : la biodiversité ayant pris ses aises, le retour des usagers peut avoir un impact plus important qu’avant le confinement. Les espèces ayant nidifié, peuvent être effarouchées par le retour du public et abandonner leur nichée. C’est pourquoi, le Département veillera à mettre en défens toute zone sensible pour protéger ces espèces. Certaines sont par ailleurs maintenues en friche qui sont des ces habitats très importants pour la biodiversité. Ne vous étonnez pas si vous trouvez sur votre chemin des végétations hautes et non entretenues, elles ne sont pas abandonnées !

Une gestion écologique des parcs de longue date en Seine-Saint-Denis

Le Département a fait le pari de concilier biodiversité et accueil de public dans ses parcs. Pari réussi puisqu’en 2006, 15 parcs et forêts ont été classés dans le réseau européen Natura 2000, grâce à la présence de 12 espèces rares d’oiseaux.

Comme chaque année de nombreux suivis naturalistes se sont poursuivis pendant le confinement. Ils permettent de veiller au bon état écologique des populations animales et végétales et sont menés grâce à des partenariats d’excellence (Ligue de Protection des Oiseaux, LPO ; Office Pour les Insectes et leur Environnement, OPIE ; Muséum national d’Histoire naturelle, Mnhn ; Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien, CBNBP). Ils sont appuyés par des équipes motivées d’éco-gardes qui sensibilisent le public aux enjeux écologiques et au respect des sites.

Avis aux usagers dans les parcs

Pour garantir le maintien des espèces dans les parcs, le Département sollicite les usagers pour qu’ils portent attention à leur comportement. L’accès aux espaces de nature est primordial après deux mois de confinement, et il est de la responsabilité de tous de protéger au mieux la biodiversité par le respect de règles simples :

  • rester sur les chemins existants,
  • tenir les chiens en laisse,
  • jeter ses déchets dans les poubelles prévues à cet effet

Profitez de l’apprentissage du calme, imposé par ces mois de confinement, pour continuer à éveiller vos sens et votre curiosité : écouter le chant des oiseaux, observer les fleurs, s’essayer à les reconnaître et participer aux programmes de sciences participatives qui plairont aux petits comme aux grands. Le Département vous propose également son propre dispositif de recensement de la faune et de la flore, Observ’acteur, qui vous permet d’améliorer la connaissance et la préservation de la biodiversité du territoire.