aller à la recherche
aller au contenu

 Bienvenue 
 dans vos parcs 

Imaginez la construction monumentale en cartons du parc de la Poudrerie

Avant la grande construction monumentale en cartons dans le parc de la Poudrerie les 26 et 27 septembre, l’artiste Olivier Grossetête vous propose une visioconférence le vendredi 14 août à 14h pour imaginer la forme que prendra la construction finale ! Alors, plutôt château, OVNI ou monument ?

Le week-end du 26 et 27 septembre une construction monumentale en cartons s’élèvera à côté de l’ancienne cartoucherie au parc forestier de la Poudrerie.

Durant tout le mois de juillet, lors de visites-ateliers, des propositions de transformation de ce bâtiment ont été faites par les habitant·e·s et les jeunes usager·e·s du parc : châteaux, OVNI, monuments commémoratifs...

Le vendredi 14 août à 14h, lors de la visioconférence avec l’artiste Olivier Grossetête, imaginez avec lui la forme que prendra la construction finale : laissez parler votre imagination et soufflez vos idées, elles contribueront à la création de l’artiste. Défendez votre projet ou échanger simplement avec lui à l’occasion de cette visioconférence !

Cette conférence virtuelle en live sera encadrée par Nathalie Coudrault (service des parcs urbains) et Antoine Furio (service du patrimoine culturel) du Département de la Seine-Saint-Denis.

Au choix, vous pourrez assister et participer à la conférence soit sur place au Pavillon Maurouard au centre du parc forestier, soit depuis chez vous.

Ce projet a été imaginé par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Il a reçu le soutien des Villes de Livry-Gargan, Sevran, Tremblay-en-France, Vaujours et Villepinte et de la Région Île-de-France. Mais également de l’association des Amis de la Poudrerie, de Seine-Saint-Denis Tourisme et de l’entreprise Paprec.

Infos pratiques :

- Où : chez vous depuis votre ordinateur, tablette ou mobile ou sur place au Pavillon Maurouard du Parc forestier de la Poudrerie
- Quand : le vendredi 14 août à 14 heures
- Inscription : sur Explore Paris